L’apport du rabbin Pinchas Hirschprung aux lettres juives canadiennes

  • Pierre Anctil

Abstract

Les mémoires du rabbin Pinchas Hirschprung, parus à Montréal à la fin de 1944, soulèvent plusieurs enjeux littéraires intéressants que l’auteur de cet article aborde dans le contexte de la vie culturelle yiddish au Canada. Quand Hirschprung arrive dans la ville, à la fin de 1941, il n’est guère prédisposé à s’intéresser de près au courant séculier dominant au sein des lettres juives contemporaines. Talmudiste de renom et pratiquant orthodoxe, il n’a pas été préparé par sa formation strictement religieuse à interagir avec les journalistes politiques et les poètes modernistes qui occupent les postes de commande au sein du journal yiddish de Montréal, le Keneder Adler. Malgré cela, il ne tarde pas à être invité à prendre la plume dans ce quotidien et, à la fin de 1942, il publie les premiers chapitres de son futur ouvrage Fun natsishen yomertol: zikhroynes fun a polit dans les pages de l’Adler. Comment s’est établi ce rapport entre le rabbin Hirschprung et ses nouveaux collègues, et quelle signification faut-il tirer de cette rencontre pour l’évolution des lettres yiddish de Montréal?

References

Benjamin-G. Sack, « A vilde oygenglotserishe atake af Yiden [une attaque sauvage et délibérée contre les Juifs], » Der Keneder Adler, 20, 23, 25 et 30 septembre 1942.

David Rome et Pierre Anctil, Through the Eyes of the Eagle: The Early Montreal Yiddish Press 1907-1916 (Montréal, Véhicule Press, 2001).

David S. Wyman, The Abandonment of the Jews; America and the Holocaust, 1941-45 (New York, Pantheon Books, 1984).

Franklin Bialystok, Delayed Impact: the Holocaust and the Canadian Jewish Community (Montreal, McGill-Queen’s University Press, 2000).

Haim-Leib Fuks, Cent ans de littérature yiddish et hébraïque au Canada [Hundert yor Yidishe un Hebreyshe literatur in Kanade], traduit au français par Pierre Anctil (Sillery, Éditions du Septentrion, 2005).

Ira Robinson, Rabbis and Their Community; Studies in Eastern European Orthodox Rabbinate in Montreal, 1896-1930 (Calgary, University of Calgary Press, 2007). DOI: https://doi.org/10.25071/1916-0925.22618

Ira Robinson, «Kabbalist and Community Leader: Rabbi Yudel Rosenberg and the Canadian Jewish Community,» Canadian Jewish Studies / Études juives canadiennes 1 (1993): 41-58. DOI: https://doi.org/10.25071/1916-0925.19773

Jean Hamelin: Les Franciscains au Canada, 1890-1990 (Sillery, Éditions du Septentrion, 1990).

Le rabbin Pinchas Hirschprung, «Talmud Bavli, Talmud Yerushalmi un Talmud Kvibeki [le Talmud de Babylone, le Talmud de Jérusalem et le Talmud de Québec],» Der Keneder Adler, 2 octobre 1942.

L’ouvrage est traduit en anglais sous le titre The Vale of Tears par Vivian Felsen (Montréal, la Fondation Azrieli, 2016).

Montréal yiddish [Shrayber vos ikh hob gekent, memuarn un esayn] (Montréal, les Éditions du Noroît, 2006, p. 163-178).

Pierre Anctil et Ira Robinson (dir.), Les communautés juives de Montréal, histoire et enjeux contemporains (Sillery, les Éditions du Septentrion, 2010).

Pierre Anctil, «‘Créée par le peuple et pour le peuple’: réflexions sur les origines historiques de la Bibliothèque publique juive de Montréal,» Études juives canadiennes / Canadian Jewish Studies 22 (2014): 32-53. DOI: https://doi.org/10.25071/1916-0925.39640

Père Bonaventure Péloquin, o.f.m., «La question juive,» L’Action catholique, 5 mai 1942, 4.

Rabbin Pinchas Hirschprung, Fun natsishen yomertol; zikhroynes fun a polet (Montréal, Eagle Publishing Co., novembre 1944).

Steven Lapidus, Orthodoxy in Transition; the Vaad Ha’ir of Montreal in the Twentieth Century(Montréal, Université Concordia, thèse de doctorat en études religieuses, 2011).

Steven Lapidus, «‘Maggid of Montreal’: Rabbi Hirsch Cohen on the Dilemma of the Canadian Rabbi,» Jewish History, numéro spécial intitulé: «Sermon and Society in the Canadian Jewish Experience,» 23, n° 2 (2009): 179-193. DOI: https://doi.org/10.1007/s10835-009-9081-3

The Golem and the Wonderous Deeds of the Maharal of Prague (New Haven, Conn., Yale University Press, 2008).

«La question juive. Attitude de l’Église au cours des âges,» L’Action catholique, 18 mai 1942, 4.

«La question juive. Attitude de l’Église au cours des âges. Législation ecclésiastique,» L’Action catholique, 2 juin 1942, p. 4.

Published
2019-06-03
How to Cite
Anctil, P. (2019). L’apport du rabbin Pinchas Hirschprung aux lettres juives canadiennes. Canadian Jewish Studies / Études Juives Canadiennes, 27. https://doi.org/10.25071/1916-0925.40102