Enclaves ethniques et stratégies résidentielles des Juifs à Toronto et Montréal

  • Yolande Cohen
Keywords: Migration, Montreal, Toronto

Abstract

This paper explores the residential strategies developed by different waves of Jewish migrants in Toronto and Montreal since their early establishment in Canada. Tracking the creation of synagogues and centres of worship, as well as Jewish schools, allows us to evaluate their impact on the urban landscape. Where and how were these enclaves built? What were the strategies that have prevailed with each new wave of immigrants to incorporate their culture within these particular landscapes? Whereas religious and ethnic affiliations were essential expressions of identity in those enclaves, French language became the dominant factor of integration for Moroccan Jews in Quebec during the 1960s and 1970s. The paradox of their establishment in the 1960s is that even though most of them spoke French and founded their schools and main institutions in that language, they chose to live within established Jewish enclaves, which were multi-ethnic and anglophone. Did religion trump language?

Cet article explore les stratégies résidentielles développées par différentes vagues de migrants juifs à Toronto et à Montréal depuis leur établissement initial au Canada. Suivre la création de synagogues et de centres de culte, ainsi que les écoles juives, nous permet d’évaluer leur impact sur le paysage urbain. Où et comment ces enclaves ont-elles été construites ? Quelles ont été les stratégies qui ont prévalu à chaque nouvelle vague d’immigrants pour intégrer leur culture dans ces paysages particuliers ? Alors que les affiliations religieuses et ethniques étaient des expressions essentielles de l’identité dans ces enclaves, la langue française est devenue le premier facteur de l’intégration des Juifs marocains au Québec dans les années 1960 et 1970. Le paradoxe de leur établissement dans les années 1960 est que, même si la plupart d’entre eux parlaient français et ont fondé leurs écoles et leurs principales institutions dans cette langue, ils ont choisi de vivre au sein des enclaves juives, qui étaient multiethniques et anglophones. La religion a-t-elle pris le pas sur la langue ?

References

n/a
Published
2020-11-30
How to Cite
Cohen, Y. (2020). Enclaves ethniques et stratégies résidentielles des Juifs à Toronto et Montréal. Canadian Jewish Studies / Études Juives Canadiennes, 30, 83-114. https://doi.org/10.25071/1916-0925.40185
Section
Articles / Articles