ACJS/Aéjc

About us

The Association for Canadian Jewish Studies / l'Association d'étues juives canadiennes is a national organization with headquarters in Montreal. It holds its annual meetings and conference at the Canadian Federation for the Humanities and Social Sciences (CFHSS) Congress.

The Association was founded in 1976 as the Canadian Jewish Historical Society / Société d’histoire juive canadienne. The original aim of the society was to promote and disseminate historical research concerning the engagement of Jews in Canadian society. It did so via the publication of the Canadian Jewish Historical Society Journal (1977-1988), an annual conference held in conjunction with the Canadian Historical Association at the CFHSS Congress, and by occasional papers and lectures.

In 1993 the Canadian Jewish Historical Society began publishing a new annual scholarly journal, Canadian Jewish Studies / Études juives CanadiennesIn 1996, in order to broaden its research scope, the Society changed its name to the Association for Canadian Jewish Studies / l’Association d’études juives canadiennes (ACJS / Aéjc).

In addition to history, the Association encouraged research on the Canadian Jewish experience through the disciplines of political science, sociology, economics, geography, demography, education, religion, linguistics, literature, architecture, performing and fine arts, among others. The journal is a vehicle to promote this new multidisciplinary approach to Canadian Jewish Studies.

The ACJS gratefully acknowledges the ongoing support of the Institute for Canadian Jewish Studies at Concordia University. The Association is also pleased to be affiliated with the Koschitzky Centre for Jewish Studies at York University, the Jewish Studies Program of the University of Toronto, and Vered Jewish Canadian Studies Program at the University of Ottawa.

You can learn more about the Association for Canadian Jewish Studies at http://acjs-aejc.ca/.


À propos de l’association

L’Association d’études juives canadiennes (Aéjc) a été fondée en 1976 sous le nom de Société d’histoire juive canadienne.

L’objectif initial de la Société était de promouvoir la recherche historique relative à l’engagement des Juifs envers la société canadienne et d’en diffuser les résultats, ce qui fut effectué par le biais de la publication du Journal-Société de l’histoire juive canadienne (1977-1988), d’un congrès annuel tenu conjointement avec la Société historique du Canada au Congrès des sciences sociales et humaines (les “savantes”), ainsi par la publication de documents hors-série et par des conférences. En 1993, la Société a lancé la publication d’une nouvelle revue scientifique annuelle, Études juives canadiennes. En 1996, pour souligner l’élargissement de son champ de recherche, la Société a remplacé son nom par Association d’études juives canadiennes (Aéjc).

En plus de l’histoire, la nouvelle association a encouragé la recherche sur l’expérience juive canadienne dans les domaines tels que la science politique, la sociologie, l’économie, la géographie, la démographie, l’éducation, la religion, la linguistique, la littérature et l’architecture, les arts du spectacle et les beaux-arts. L’Aéjc a continué de publier le journal et en sert comme outil de rayonnement pour sa nouvelle approche multidisciplinaire des études juives canadiennes. L’Aéjc est une organisation nationale dont le siège social se trouve à Montréal. Depuis les années 1970, l’organisation s’est associée avec plusieurs sociétés d’histoire juive locales et des organisations à travers le Canada.

L’Aéjc est reconnaissante de l’appui soutenu de l’Institute for Canadian Jewish Studies de l’Université Concordia et est heureuse d’avoir comme associés le Koschitzky Centre for Jewish Studies de l’Université York, le Jewish Studies Program de l’Université de Toronto et le Vered Jewish Canadian Studies Program de l’Université d’Ottawa.